Blogue

piscine

Domaine de Sillery - La Chapelle

Reconvertir un lieu naguère consacré au culte en un espace inspirant le calme et la relaxation, c’est le défi que nous nous sommes lancés afin de conserver l’authenticité de la chapelle des Sœurs de Sainte-Jeanne-d’Arc.

On en est tous conscients, le patrimoine immobilier religieux est en péril depuis de nombreuses années. L’enjeu de la reconversion des lieux de culte est très présent et est porteur de débats, mais un consensus semble tranquillement prendre forme voulant que ces lieux restent, d’une manière ou d’une autre, à la communauté.

Située au cœur de l’ensemble conventuel de l’ancienne propriété des Sœurs de Sainte-Jeanne-d’Arc, la chapelle du Domaine de Sillery, d’influence néogothique, a été construite en 1955. La décision fut prise d’offrir ce lieu aux résidents du Domaine, afin de conserver son caractère rassembleur et communautaire. Plusieurs éléments distinctifs de l’existant ont été préservés, notamment les fenêtres en forme d’arc brisé, afin de conserver le plus possible l’intégrité architecturale de la chapelle.

La reconversion d’une église ou d’une chapelle représente un défi de taille, tant au niveau de la conception que de la réalisation. L’intégration d’une piscine, en plus d’impliquer l’intégration d’un immense bassin à la dalle existante, comporte de nombreuses contraintes au niveau du drainage du plancher et de l’étanchéité des murs afin de limiter la migration de l’humidité dans le plâtre et les boiseries. L’intégration des éléments de mécaniques à l’intérieur des composantes existantes de la chapelle sans dénaturer le caractère de celle-ci a constitué un défi supplémentaire.

 

Les images finales de la piscine du Domaine de Sillery nous prouvent que tous ces efforts auront valu la peine. On ne doit pas être les seuls qui aimeraient aller s’y étendre après une dure journée de travail! 

 

Crédits photographiques : Stéphane Groleau