Blogue

Domaine de Sillery - La Chapelle

Reconvertir un lieu naguère consacré au culte en un espace inspirant le calme et la relaxation, c’est le défi que nous nous sommes lancés afin de conserver l’authenticité de la chapelle des Sœurs de Sainte-Jeanne-d’Arc.

On en est tous conscients, le patrimoine immobilier religieux est en péril depuis de nombreuses années. L’enjeu de la reconversion des lieux de culte est très présent et est porteur de débats, mais un consensus semble tranquillement prendre forme voulant que ces lieux restent, d’une manière ou d’une autre, à la communauté.

Située au cœur de l’ensemble conventuel de l’ancienne propriété des Sœurs de Sainte-Jeanne-d’Arc, la chapelle du Domaine de Sillery, d’influence néogothique, a été construite en 1955. La décision fut prise d’offrir ce lieu aux résidents du Domaine, afin de conserver son caractère rassembleur et communautaire. Plusieurs éléments distinctifs de l’existant ont été préservés, notamment les fenêtres en forme d’arc brisé, afin de conserver le plus possible l’intégrité architecturale de la chapelle.

La reconversion d’une église ou d’une chapelle représente un défi de taille, tant au niveau de la conception que de la réalisation. L’intégration d’une piscine, en plus d’impliquer l’intégration d’un immense bassin à la dalle existante, comporte de nombreuses contraintes au niveau du drainage du plancher et de l’étanchéité des murs afin de limiter la migration de l’humidité dans le plâtre et les boiseries. L’intégration des éléments de mécaniques à l’intérieur des composantes existantes de la chapelle sans dénaturer le caractère de celle-ci a constitué un défi supplémentaire.

 

Les images finales de la piscine du Domaine de Sillery nous prouvent que tous ces efforts auront valu la peine. On ne doit pas être les seuls qui aimeraient aller s’y étendre après une dure journée de travail! 

 

Crédits photographiques : Stéphane Groleau

 

Grands Prix du Design 9e édition

 

PALAIS DE JUSTICE DE MONTMAGNY +  CENTRE COMMUNAUTAIRE LEBOURGNEUF PARMI LES LAURÉATS DES GRANDS PRIX DU DESIGN 9e édition

 

Québec, 16 février 2016 Des architectes et designers venant des quatre coins du Québec se sont réunis lundi le 15 février 2016 au Casino de Montréal pour assister à l’annonce des lauréats des GRANDS PRIX DU DESIGN 9e édition.

Le consortium Les architectes du Palais de Montmagny, composé de CCM2 architectes + Groupe A + les architectes Roy et Jacques, est heureux d’annoncer qu’il est lauréat dans la catégorie « Institutionnel – bâtiments publics » pour le projet Palais de justice de Montmagny.

 

Par ailleurs, CCM2 architectes s’est aussi illustrée en remportant le prix de la catégorie « Accessibilité universelle » avec le Centre communautaire Lebourgneuf.

 

Une pensée toute spéciale pour Pierre Morel, sans qui ces 2 projets ne seraient pas ce qu'ils sont aujourd'hui.

 

Fondé il y a 9 ans, ce concours annuel vise à mettre en lumière le talent des designers et des architectes québécois. Les GRANDS PRIX DU DESIGN constituent une vitrine contemporaine de projets témoignant du talent de la communauté du design et de l’architecture au Québec, qu’il s’agisse d’aménagement résidentiel, commercial, institutionnel, de bureau ou de design de produits.

 

 

 

 

 

Prix d'excellence en architecture de l'OAQ

Nous sommes très fiers d'annoncer que 3 de nos projets sont retenus pour les Prix d'excellence en architecture de l'OAQ. Allez voter! http://bit.ly/1MqKDWg
 

Mérites d'architecture de la Ville de Québec

                                   La Résidence B/G, un projet de CCM2, est retenu pour le prix du public des Mérites d'architecture. Allez voter! ​http://bit.ly/1LaJK6v

World Interiors News Awards 2015

Le palais de justice de Montmagny, un projet en consortium de CCM2 architectes, Groupe A et Odette Roy et Isabelle Jacques architectes est finaliste dans la catégorie Public Sector aux WIN Awards 2015. Les résultats seront connus le 2 décembre lors d'une cérémonie à Londres. En attendant, voici ce que les juges avaient à dire pour commenter le projet...

“A gem. Beautifully retrained architecture and interiors play off a meticulously curated historic fabric. Every element is considered and resolved in its own right, working in harmony with the whole.”
– Andrew Frontini

“Beautiful articulation of spaces. Sensitive choice of materiality. Love the juxtaposition of form and quirkiness.”
– Tracey Wiles

“Restrained intervention within a historic context.”
– Ray Winkler

http://www.wantoday.com/WIN/2015/26/judge_3.html

  

Pierre Morel 1943-2015

CCM2 architectes est profondément attristé de vous annoncer le décès d’un pilier de l’entreprise, M. Pierre Morel. Il nous a quittés le 7 juin dernier.
 
Bâtisseur, leader et figure de proue de l’architecture à Québec, Pierre avait le désir de mettre en valeur son environnement. Il a bâti Côté Chabot Morel architectes sur des valeurs solides comme l’honnêteté, l’intégrité, le respect, la générosité et la passion. Il a toujours su encourager la relève et donner la chance aux jeunes de développer leur talent.
 
Grâce à cette passion et son désir de poursuivre sa mission, il a su transmettre les rênes à son fils Mathieu et s’entourer d’une équipe créative solide assurant, par ses compétences, la pérennité de l’entreprise. 
 
Merci pour tout, Pierre.
 
La famille recevra les condoléances le samedi 13 juin à compter de 17 h au lieu suivant :
 
Complexe de la Cité
1600, avenue Le Gendre
Québec, Québec
G2G 2W5

 

Rétrospective d'une année 2014 bien remplie!

retrospective 2014

Projet pilote: le centre communautaire de Lebourgneuf

La construction de l’agrandissement du centre communautaire de Lebourgneuf va bon train. CCM2 a été mandaté par la Ville de Québec pour réaliser ce projet d’un gymnase double avec services afférents (vestiaires, rangements, etc.) et de salles de cours à l’étage.

À la demande de la Ville de Québec, le centre communautaire Lebourgneuf a été conçu comme un projet pilote sur l’accessibilité universelle. Tous les espaces publiques, circulations, vestiaires et salles de cours intègrent les principes d’accessibilité universelle permettant aux personnes à mobilité réduite, aux personnes ayant des problèmes de visions, aux personnes âgées et aux jeunes enfants d’être autonomes dans le centre. Les éléments suivants ont été étudiés dans l’option de l’accessibilité universelle: signalisation, luminosité et réflexion, couleurs, contrastes et textures des surfaces, dégagements et zones de manœuvre, intégration de main-courante et d’élément facilitant le guidage et le repérage.

Le projet pourra être occupé dès ce printemps