Projets

École primaire Notre-Dame-du-Mont-Carmel

L’école primaire Notre-Dame souhaitait augmenter à la fois la capacité d’accueil, la qualité et l’accessibilité des espaces existants.  L’école existante localisée dans une petite municipalité, Notre-Dame du Mont-Carmel, comptait 17 classes, 3 classes de maternelle, 2 locaux de service de garde et un gymnase double.  L’école a subit depuis 1951, sa construction d’origine, 2 agrandissements. La moitié des espaces se trouvent en sous-sol et un secteur est en palier multiple, ce qui rend l’accessibilité universel très ardu, voir impossible.  La municipalité souhaite parallèlement offrir plus d’espace de loisir et s’associe avec la commission pour bonifier le gymnase.

Le mandat initial, confié à CCM2 et Artefac, consistait à faire l’ajout de 8 classes supplémentaires, 2 locaux de service de garde, des espaces administratifs et un nouveau gymnase double.  A la première révision du programme, une nouvelle entrée pour les élèves, les parents et le public, des espaces d’accueil et de services et d’entretien se sont nécessairement ajoutés.  Plus tard dans le processus de réalisation des plans, le ministère a demandé de faire l’ajout de 3 classes de maternelle 4 ans selon le cadre d’orientation ministériel.

Ainsi une étude a été réalisée afin ajouter 1 classes de maternelle 4 ans dans l’agrandissement prévu et de faire la projection de 2 autres à l’autre extrémité de l’école réalisable dans un futur projet.

De plus, pour répondre au besoin d’accessibilité universelle un secteur à due être réaménagé pour permettre l’intégration d’un monte-personne dans l’école existante.

Le ministère offre 5% du coût du projet en mesure de développement durable et 15% en bonification valable pour la réussite éducative, en investissement pour économie de maintien d’actifs et d’opération et pour l’écoresponsabilité. Ainsi des choix ont été fait de pair entre les différents intervenants, le donneur d’ouvrage et les utilisateurs.

Le concept s’inscrit dans un désir de bien-être global et d’approche avec les élèves où la végétation, la lumière et le bois viennent jusqu’au cœur de l’agrandissement.  La biophilie est le parti exploité pour concevoir l’architecture de cette école.  La biophilie est le fait d’aimer le vivant, la nature, et donc en architecture ce concept se veut une intégration de celle-ci dans notre vie, dans nos bâtiments.  Les éléments naturels, les paysages, la végétation, la lumière naturelle et le bois, représentent le confort, stimulent les gens, ouvrent à la discussion apaisent et réconfortent les utilisateurs.  Ainsi, par la biophilie, nous souhaitions créer un lieu d’apprentissage qui influence positivement les élèvent et utilisateurs.

Localisation
Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Client
Commission scolaire de l'Énergie
Conception
CCM2 + Artefac architectes en consortium
Réalisation
2019
Crédits photographiques
M1NUIT MOINS UNE
NDMC-01 NDMC-02 NDMC-03 NDMC-04