Projets

Domaine Sillery

Ce projet de développement résidentiel se situe sur l’ancienne propriété des Sœurs de Sainte-Jeanne-d’Arc. Le développement prévoit dans un premier temps la transformation de l’ensemble conventuel en unités de condos et l’agrandissement de l’aile ouest de 1964, pour un total de 156 unités. 

Le site est composé à l’est d’arbres matures d’une valeur exceptionnelle longeant la limite du site à partir de la falaise jusqu’au nord. Face au bâtiment existant, un parc vaste et gazonné est composé de formes géométriques circulaires et ordonnées. L’implantation des nouveaux bâtiments est déterminée par la présence de ces composantes d’aspect naturel et par la forme de l’ensemble conventuel existant. Toutes les nouvelles constructions projetées sont planifiées à l’arrière sur la partie nord-ouest du site où se trouvent des bâtiments secondaires de service.

En effet, implanté au centre de la propriété, l’ensemble conventuel divise le terrain en trois (3) zones principales: Au sud, le parc, le boisé à l’est et l’aire de servie au nord-ouest. Le parc est aménagé par un chemin central reliant le couvent à la bordure de la falaise où se trouve le belvédère. On y retrouve le monument de Jeanne d’Arc au début du parcours. Le boisé d’exception à l’est et le boisé d’intérêt au sud-ouest amènent le côté pittoresque du lieu. À partir de l’avenue de l’Assomption, on y retrouve l’accès principal actuel au site ainsi que le monument de Saint-Michel. L’aire de service est composée principalement de stationnement et de bâtiments secondaires. La chaufferie est implantée à l’extrémité nord de la chapelle. C’est la zone où est prévu l’ensemble des travaux de nouvelles constructions du projet.

Le nouveau projet s’implante en concordance avec le gabarit et la hauteur du bâtiment existant et des bâtiments voisins limitrophes au chemin Saint-Louis. Il prend en compte la topographie du terrain afin d’y prévoir de façon graduelle une densification et un gabarit modulé en fonction de son environnement. Le langage architectural du bâtiment existant conserve une cohérence entre son histoire et sa nouvelle fonction. Les agrandissements prévus s’inspirent de la matérialité de l’ensemble conventuel composé principalement de brique et de pierre. Leurs volumes et leurs proportions sont le résultat d’une approche sensible à l’échelle du site et à son environnement et soucieuse de la conservation d’une partie de notre patrimoine.   

 

Localisation
Québec | Québec
Client
Groupe Norplex
Conception
CCM2 architectes
Crédits photographiques
CCM2 architectes