Projets

Caserne 6 | Des Rivières | Ville de Québec

La caserne no.6 | Les Rivières, vise à assurer une réponse efficace aux besoins d’urgence en fonction du Schéma de couverture de risque en incendie établit pour le territoire de la Ville de Québec.  Le programme initial prévoyait la construction d’une caserne de type standard.  Toutefois, suite à la révision du schéma de couverture de risque en début d’année 2016, le programme de la caserne a été augmenté dans le but d’accueillir trois baies (doubles), un minimum de six pompiers, un chef, deux officiers et de deux effectifs additionnels au besoin, sera occupée 24h/24 et aura un seul étage à l’exception de la partie reliée aux locaux de support.

L’organisation physique d’une caserne incendie a un impact important sur les services offerts à la clientèle. Lors des alarmes, les lieux doivent faciliter le travail des pompiers afin que le temps de réponse soit le plus court possible. Ainsi, afin de permettre aux pompiers d’agir le plus rapidement possible, les espaces se doivent d’être fonctionnels et sécuritaires afin d’assurer une circulation fluide vers le garage et les véhicules.

L’efficacité et la sécurité à l’intérieur d’une caserne sont donc les critères de base dans la conception des aménagements.

En plus des notions reliées à la fonction primaire de sécurité, les lieux doivent aussi répondre à la vie quotidienne des pompiers qui y résident en permanence.  Pour cette raison, il est requis de prévoir des aires de cuisine, de séjour et de repos. De plus, ces aires doivent être conçus de manière à favoriser l’apport de lumière naturelle et d’y intégré une architecture intérieure chaleureuse compte tenu d’une occupation en permanence pour les pompiers.

L’aménagement global des espaces démarre par le garage, qui constitue un énorme volume générant souvent des murs aveugles. Pour cette raison, il a été positionné du côté sud du terrain pour permettre l’agrandissement futur de la caserne, mais aussi, pour offrir un dialogue avec le futur garage municipal qui sera construit plus au sud. Les locaux de support du garage sont, quant à eux, disposés en périphérie du garage de remisage des véhicules.

Les espaces administratifs requièrent généralement peu de fenestration en raison de l’occupation quotidienne de la caserne (dortoir des officiers). Toutefois, nous avons tenté de disposer les locaux de manière à permettre de la fenestration dans les bureaux et ainsi alléger la façade sur rue du côté nord-est.

Finalement, les espaces de vie des pompiers sont disposés de manière à profiter de l’ensoleillement sud-ouest pour la salle à manger, la cuisine et la salle de conditionnement physique, tout en créant des volumes opaques du côté du boulevard de l’Auvergne. 

Le parti architectural s’inspire du concept lié instantanément au monde des casernes d’incendie : le feu.

De manière générale, le terme « feu » désigne souvent un phénomène produisant de la lumière et de la chaleur, qu’il provienne d’une combustion ou non. L’architecture proposée intègre cette notion de feu et de chaleur en provenance de l’intérieur du bâtiment et représentée par la couleur symbolique du feu, le jaune-orangé.  Celui-ci est mis en valeur par contraste avec une enveloppe monochromatique plus sobre. Le concept du feu se transpose aussi en façade par une signalétique lumineuse rappelant le mouvement des étincelles. La tour à boyaux, élément signal et historique des casernes, est mise en évidence au centre du bâtiment par sa volumétrie et sa coloration.  Elle sert aussi à l’identification de la caserne et agira telle une lanterne le soir venu grâce à sa large fenestration. L’intégration soignée de larges sections vitrées permet d’assurer une excellent pénétration et distribution de la lumière naturelle tant dans les espaces de vie que dans ceux du garage.

 

Localisation
Québec
Client
Ville de Québec
Conception
CCM2 architectes
Réalisation
2019
Crédits photographiques
M1NUIT MOINS UNE
Caserne-01 Caserne-02 Caserne-03 Caserne-04 Caserne-05